2) Voyages d’artistes en Italie

par | Oct 20, 2021 | Art, Cours, Culture, Scolarité | 0 commentaires

Il y a une semaine j’écrivais un article pour vous présenter les ressources sur le thème « Femmes, féminité, féminisme » en Histoire des arts , cette semaine il s’agit maintenant de l’objet d’étude « Voyages d’artistes en Italie du XVIIe au XIXe siècle »; un sujet non moins intéressant, qui étudie les relations entre les voyages d’artistes et la construction de leur carrière, ainsi que ce que ces voyages ont apporté aux arts.

Voici donc une liste de ressources moins longue que la dernière, mais tout de même assez dense ; celles que j’utilise principalement sont le livre des Presses Universitaires de Rennes ainsi que les sites internet figurant dans la section « sites internet ». Vous trouverez également une liste de personnalités à travers lesquelles je compte me pencher plus particulièrement pour étudier ce thème ainsi que quelques pistes d’approfondissement.

Arts, ville, politique et société : le voyage des artistes en Italie, XVIIe-XIXe siècles

Voici le texte officiel du Bulletin Officiel : « Étape essentielle de la formation des artistes européens dès le XVIe siècle, le voyage en Italie s’inscrit dans une double perspective : enrichir l’inspiration d’après l’art de l’Antiquité et se confronter aux maîtres de la Renaissance italienne. À ce titre, il participe, d’une certaine manière, à l’essor du Grand tour, voyage initiatique des jeunes élites à travers l’Europe. Durant trois siècles, ces échanges artistiques constituent un mouvement de formation sans égal, qui influe considérablement et durablement sur l’évolution du style, des influences, du goût. Ils permettent une réappropriation et une interprétation de l’Antiquité et de la Renaissance dans l’ensemble de l’Europe et favorisent des interactions entre les artistes qui trouvent dans les grands foyers de l’Italie non seulement des sources renouvelées d’inspiration mais aussi le moyen de survivre.

Le voyage en Italie révèle et documente également le mode de vie des artistes, soumis à la recherche de la reconnaissance et de moyens de subsistance, réunis par affinité sociale et/ou nationale, de manière informelle ou au sein de structures officielles, qui, à l’instar de l’académie de France à Rome fondée en 1666, institutionnalisent le séjour en Italie.

La question limitative interroge de ce fait, outre la nature et les conditions de la production artistique elle-même, la vie quotidienne des artistes, dans sa dimension sociale, culturelle, économique ou religieuse. À travers l’installation de certains en Italie et le retour des autres dans leurs pays d’origine, elle aborde par ailleurs l’évolution progressive de la place de l’artiste dans la société, dans sa relation à l’institution, au monde économique, au marché de l’art et au mécène, et l’élaboration d’une légitimité. »

Livres :

  • Voyages d’artistes en Italie Du Nord du XVIe au XIX, Presses universitaires de rennes ;

  • Venise des peintres et des écrivains, éditions Hazan ;

  • Rome des peintres et des écrivains, édition Hazan ;
  • Italie : anthologie des voyageurs français aux XVIIIe et XIXe siècles, Yves Hersant, éditions Robert Laffont.

Revues :

  • Canaletto: Rome, Londres, Venise. Caumont centre d’art, Revue Beaux-arts ;
  • Hors-série : François 1er, le choc de la Renaissance, Beaux Arts Magazine ;
  • Vélasquez, Beaux arts éditions

Sites internet

Articles complémentaires ne figurant pas dans le lien Padlet :

Podcast, vidéos

Récits de Voyage :

Artistes en Italie
Quelques personnalités en vrac à étudier au sujet du voyage d’artiste en Italie :

Claude Joseph Vernet ; Rodin ; Rameau ; Mozart ; Balzac ; Zola ; Debussy ; Titien ; Le Tintoret ; Caravage ; les Carrache ; Jean-Jacques Huvé ; Poussin ; William Beckford ; William Turner ; Pierre-Adrien Pâris ; Rosalba Carriera ; Tchaikovsky ; Fragonard ; Monet ; Élisabeth Vigée le Brun ; Hortense Haudebourg Lescot ; Ingres ; David ; Maupassant ; Wistler ; Nietzsche ; Byron ; Stendhal ; George Sand ; Proust ;  Chateaubriand ; Hubert Rohault de Fleury ; Berlioz ; Lucienne Heuvelmans ; Harriet Hosmer ; Simon Vouet ; Liszt ;  Rubens ; Canaletto ; Velasquez ; Goethe et Tibschein.

Éléments supplémentaires :
  • La Renaissance et les antiques : Vasari et Winckelman ;
  • Voyages d’artistes Russes en Italie ;
  • Les Ospedali Vénitiennes ;
  • Ceux qui n’ont pas fait le Grand tour : Diderot, Grimm, Voltaire, Rousseau, Baudelaire, Delacroix ;
  • Comparer avec les voyages et l’orientalisme ;
  • Les voyages de Kandinsky, Mucha, André Breton, Gauguin,  Charlotte Perriand ; Les migrations d’artistes au XXème.
  • Fiction : Les Lettres persanes.

Travail personnel :

Tout comme pour le thème « Femmes, féminité, féminisme », j’ai défini quelques objectifs pour le thème « Voyages d’artistes en Italie du XVIIe au XIXe ». Je compte d’ailleurs faire des liens entre ces deux thèmes afin de faciliter la mémorisation.

  • Étudier l’évolution du voyage d’artiste en Italie de manière chronologique comme introduction, afin de déterminer les conditions de ces voyages, leurs buts ainsi que les conséquences qu’ils eurent à court et long terme.
  • Me pencher plus spécifiquement sur les objectifs du voyages d’artiste en Italie et la manière dont ils se sont réalisés : se former, s’inspirer, trouver des mécènes, des commanditaires, construire des réseaux, fuir…
  • Enfin aborder les conséquences de ce voyage : circulation des arts, créations de visions réalistes ou stéréotypées de l’Italie, récit de voyage, enrichissement ou enfermement dans des styles, influences sur le publique, conséquence sur l’économie, le marché…

Je constituerai un corpus d’œuvres pour chacune de ces parties ainsi qu’un exposé sur une problématique de mon choix, afin de les situer dans un dossier de synthèse pour l’épreuve orale d’histoire des arts que je passerai en Mars 2022.

Prochainement, je réaliserai sans doute un dernier article de ce type autour du programme de l’option musique de Terminale !

Illustrations :

  • Going to the Ball (San Martino), 1846, Turner. (wikipédia)
  • Isabella Teotochi Marini Elisabeth Louise Vigée Le Brun (the Met)
  • Les Anges portant les instruments de la Passion, Simon Vouet, huile sur toile, 132 x 77 cm, musée des Beaux-Arts et d’Archéologie, Besançon. (wikipédia)
  • Joseph Vernet : Soir d’été, paysage d’Italie, 1773 (wikipédia)

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Enregistrer
Partagez
Tweetez
Partagez