Épreuves de tronc commun du bac en candidat libre

par | Mai 26, 2022 | Lycée à la maison, Scolarité | 2 commentaires

Je reviens une nouvelle fois pour un bilan des dernières épreuves que j’ai passées dans le cadre de mon bac en candidat libre. Ce sont des épreuves de tronc commun, autrement dit des épreuves ponctuelles réservées aux candidats libres car elles portent sur des matières qui sont évaluées en contrôle continu pour les élèves en établissements publics et privés sous contrat.  Je vous renvoie à mon guide du candidat libre ainsi qu’aux nouvelles modalités d’évaluation des candidats depuis la session 2022 que vous pouvez consulter sur Eduscol, si vous souhaitez trouver plus d’informations.

J’ai donc passé deux épreuves lundi : l’une d’Histoire-géographie le matin composée d’un écrit de deux heures, l’autre d’Enseignement scientifique l’après midi également composée d’un écrit de deux heures ; le mardi matin un écrit d’une heure trente d’Italien en tant que langue vivante 1 (LV1) et l’après midi un écrit de la même durée en allemand en tant que LV2.

 

Épreuves de tronc commun du lundi

 

Histoire-géographie :

Je suis tombée en histoire-géographie sur un sujet composé d’une question problématisées de géographie et d’une analyse de documents d’histoire.

La question problématisée de géographie, à traiter en une heure, portait sur la mondialisation : « comment expliquer l’inégale intégration des territoires à la mondialisation? » et je l’avoue ne m’a pas grandement réjouie car je trouve ce programme très ennuyeux et que j’aurais préféré tomber sur la partie du programme portant sur les mers et océans, plus concrète à mon avis. Néanmoins je ne me suis pas découragée et j’ai écrit une réponse qui m’a parue bien développée en une heure pour cette question (un peu plus de trois pages). Je suis plutôt satisfaite de mon plan, malgré quelques redites et un ou deux oublis.

Je suis plus satisfaite pour l’analyse de documents en histoire, qui traitait de la place de la chine durant la guerre froide, et de la manière dont elle s’affirme et conteste le modèle bipolaire des deux puissances américaine et soviétique, notammenent avec la conférence de Bandung. Là encore je trouve que j’aurais pu rajouter une ou deux choses, mais la durée très courte de cette épreuve (une heure comme pour la géographie) ne permet pas de s’étendre longtemps sur le sujet et don analyse. Ici aussi, environ trois pages et demi de rédaction, avec un plan qui m’a semblé plutôt pertinent.

 

Enseignement scientifique :

L’épreuve écrite d’enseignement scientifique me faisait assez peur, parce que sur les trois thèmes au programme de Terminale, l’un d’entre eux, qui traite de l’électricité, me semblait insurmontable. Je suis toutefois tombée sur un sujet extraordinaire car les deux exercices qui le composient étaient sur les deux autres thèmes du programme que j’avais appréciés, et que les caculs qu’il y avait à faire étaient simples pour moi. Sauf grosse erreur de ma part, je crois bien avoir répondu très correctement à toutes les questions internes à ces deux exercices, ce qui si tel est bien le cas, devrait m’assurer une chouette note.

 

Épreuves de tronc commun du mardi

Italien LV1 :

Le ledemain matin je suis partie pour une seconde journée d’épreuves écrites que j’ai débutée par mon épreuve de Langue vivante 1, en l’occurence l’Italien.

L’épreuve, d’une durée d’une heure trente, était composée d’une compréhension de l’oral à partir d’un document vidéo, d’une compréhension écrite ainsi que d’une expression écrite, le tout sur ce sujet.

La compréhension de l’oral s’est bien passée, j’ai pu relever pas mal de choses du document, même si les paroles d’une des journalistes étaient peu intelligibles ; j’ai choisi de traiter la compréhension écrite en italien (j’avais le choix de le faire en italien ou en français), et j’ai le sentiment d’avoir écrit quelque chose d’assez complet sans trop rentrer dans la paraphrase. Peut-être quelques fautes par-ci par-là, mais pas trop tout de même ; le sujet d’expression écrite était également intéressant et je pense l’avoir bien traité, même si j’avoue avoir manqué d’inspiration et que la durée de l’épreuve ne permet pas le développement d’un écrit très structuré.

 

Allemand LV2 :

L’après midi, j’ai passé mon épreuve d’allemand, sur le même modèle de l’épreuve d’italien. J’avais un peu peur de cette épreuve à cause de la difficulté que j’ai pour écrire un texte développé dans cette langue en aussi peu de temps pour l’expression écrite, mais là encore la nécessité m’a permis de produire un écrit satisfaisant, d’environ trois-pages et demi contre quatre pour l’italien. Le sujet est tombé sur un axe que j’appréciais, Fiction et réalité, ce qui m’a facilité la tache.

La compréhension orale, bien que n’étant pas mon fort, m’a permise de saisir suffisament d’informations pour écrire quelque chose d’assez développé, tandis que la compréhension de l’écrit s’est passée à merveille (je pouvais rendre compte de l’écrit en français en plus) et l’expression écrite n’a pas été trop difficile pour moi, si ce n’est que j’ai fait quelques fautes et que j’ai passé mon épreuve à tenter de me souvenir du mot « plus » (« mehr ») et de devoir faire des périphrases pour le remplacer !

 

Conclusion

Je suis contente d’en avoir fini avec ces épreuves supplémentaires ! Dans trois jours je passe une épreuve orale de spécialité Histoire des arts et une épreuve orale d’éducation civique et morale ; dans quatre jours une courte épreuve orale d’Allemand (stressante) et une épreuve orale d’Italien, de dix minutes plus dix minutes de préparation toutes les deux.

J’aurais ensuite l’épreuve écrite de philosophie du tronc commun le 15 juin et mon épreuve de Grand oral fin juin, pour laquelle je n’ai pas encore reçuma convocation ; mes épreuves ne me stresssent pas trop, donc je ne les travaillerai plus sérieusement que la semaine prochaine. J’ai d’ailleurs passé un oral blanc pour cette épreuve sur Instagram, disponible  en replay  sur le compte instagram @capitainestudy.

En ce qui concerne les épreuves sur lesquelles cet article porte, je les ai passé au lycée de Cornouaille à Quimper et j’ai été très bien accueillie, ce qui est également positif.

2 Commentaires

  1. jdda

    Bonjours je vous remercier bcp pour cette initiative vraiment un grand merci, et en tout cas bonne chance pour le reste. Moi aussi je suis en libre et je suis hyper stresse je suis en repriise d’etudes et je connais rien surtout le programme d’histoire geo je sais rien de tout, et je m(inquete énormément ,est ce que vous etes en france, car si vous etes en france je pense que on aura le meme sujet , moi aussi j’ai lva italien et ce sujets et difficile, et pour l’enseignement scientifique est ce que vous pouvez mttre le lien de le sujet que vous avez trouvez le jours j. ET merci bcp pour votre aide,et moi je passe tout ca dans une semaine, et je sais rien et j’ai ausse le francais et la spe abandonné en 1er donc vraiment catastrophique. Si vous pouvez m’envoyer par mon email le plan de votre reponse en histoire geo svp et aussi en enseignement je cherche toujours des corriges. Bonne journée merci bcp vraiment tres utile

    Réponse
    • Hortensia Melenig

      Bonjour, je vous remercie également grandement pour votre commentaire et je suis heureuse si cet article a pu vous être utile.
      Voici le lien vers le sujet d’enseignement scientifique, qui ne marchait pas dans mon article et que j’ai corrigé : Sujet enseignement scientifique
      En ce qui concerne les sujets, nous n’aurons en fait pas les mêmes sujets, tout d’abord parce que les sujets sont académiques et non nationaux comme les épreuves de spéicalité, la philosophie ou le français (chaque académie choisie ses sujets, et ce ne sont pas les mêmes si les candidats ne les passent pas le même jour), mais également parce que vous êtes en première si je ne me trompe pas, comme vous passez les épreuves de français ainsi que pour la spécialité que vous abandonnez.
      Je vous proposequelques liens que vous pourrez consulter et qui pourraient vous être utiles :
      Programme d’histoire-géographie de Première ;
      Programme d’enseignement scientifique de Première;
      Description des épreuves ponctuelles d’Histoire-Géographie (si vous êtes bel et bien en première, lisez la partie sur l’évaluation du programme de première) ;
      Description des épreuves ponctuelles d’enseignement scientifique ;
      Description des épreuves ponctuelles de LVA et LVB ;
      Description des épreuves ponctuelles d’EMC.

      De manière générale vous pouvez trouver des informations sur ces pages :
      Bulletin officiel N°31 du 26 août ;
      Détails des épreuves du baccalauréat ;
      Candidats individuels.

      Pour terminer voici mon plan pour les sujets d’Histoire et de géographie, sachant que ce plan n’est pas forcément le plus pertinent qu’on pourrait trouver et que je ne sais pas ce qu’il vaut pour un correcteur du baccalauréat :
      Géographie ( Comment expliquer l’inégale intégraion des territoires à la mondialisation ?)
      1) Des dynamiques différenciées
      -a Pays développés
      -b Pays en cours de développement et PMA
      2) Des territoires sous tensions

      -a Des ressources manquantes ou surexploitées qui pénalisent le territoire
      -b L’impact de conflits : destructions d’infrastructure et défaillance politiques

      3) Les coopérations entre États
      -a Des alliances économiques qui favorisent certains états
      -B et sont à l’origine de politiques de cohésion qui tentent de limité les inégalités.

      Histoire (Comment la Chine entend-elle contester l’ordre mondial et affirmer sa puissance ?)
      1) Un rejet du colonialisme
      -a En accentuant les figures de rivales que sont les États-unis et l’URSS
      -b En remplaçant la place des colons par une figure nationale forte

      2) Le développement de l’économie
      -a Permis par un développement de certains secteurs qui s’appuie sur les travailleurs, et donc le peuple.
      -b Et devrait donner l’occasion au pays de s’affirmer en développement son commerce et ses liens avec l’exétrieur.

      3)
      -a créer un alliance avec les pays d’asie et d’afrique pour renforcer sa puissance en se mettant à la tête d’une puissance avec une nombreuse population (hard power).
      -b Et ainsi pouvoir s’opposer à la construction bipolaire du monde, entre États Unis et URSS.

      J’espère que cette réponse pourra vous apporter une aide, je vous souhaite également bon courage !

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Enregistrer
Partagez
Tweetez
Partagez